Décisions du CA

15/05/20 : coronavirus COVID-19

Chers membres,

Comme expliqué dans notre courrier précédent, la Fédération Francophone de Ju-Jitsu a élaboré un plan de déconfinement par phases pour permettre à nos clubs une reprise des activités de Ju-Jitsu la plus adaptée et rapide possible. L’objectif de ces propositions est de vous aider à mettre en œuvre les modalités pratiques de la reprise des entraînements en respectant les consignes du CNS et en limitant les risques de propagation du Covid 19.

Ce plan a été envoyé à l’Adeps ainsi qu’au Cabinet de notre Ministre des Sports Valérie Glatigny dans un premier temps pour analyse et, par la suite, validation par le GEES (groupe d’experts du Conseil national de Sécurité).

Dès réception d’un accord ainsi que des recommandations du CNS quand à ce plan de déconfinement par phases, nous vous transmettrons, directement, ce plan et nous vous expliquerons au même moment les différentes consignes et recommandations de ce plan.

Suite au Conseil National de Sécurité (CNS) de ce mercredi 13 mai 2020, nous avons pris connaissance, certainement comme vous, des mesures qui ont été annoncées pour le secteur sportif.
Outre les mesures qui ont été précédemment autorisées, le CNS permet, à partir du 18 mai 2020 :
– De reprendre les entraînements réguliers et les cours sportifs en extérieur.
– Ces derniers ne peuvent s’opérer qu’en présence d’un maximum de 20 participants (adultes ou enfants).
– Ils doivent être organisés sous l’égide d’un club sportif et encadrés par un entraîneur.
– Les distanciations sociales et toutes les autres mesures de sécurité doivent être respectées, cela reste le mot d’ordre et la condition sine qua non pour pouvoir recommencer l’activité. Donc pas de contact.
Nous avons cependant encore besoin de précisions quant à ces distances, car pour certaines activités sportives, une distance de 5 mètres (voire 10 mètres) est recommandée étant donné que le sportif expectore beaucoup plus et que le port du masque n’est pas possible dans de nombreux cas.

Nous vous appelons donc à rester très prudents dans la mise en œuvre de cette mesure et nous rejoignons l’ADEPS qui invite les fédérations et les clubs à ne pas agir par précipitation tant que les mesures annoncées n’ont pas été précisées en détail.
Madame la Ministre se permet de vous recommander d’attendre la circulaire adaptée sur base de l’arrêté et la FAQ qui nous permettront de disposer de précisions qui n’ont pu être formulées lors du point presse de ce mercredi 13 mai.

La phase 3, qui ne débutera pas avant le 8 juin, comportera les précisions nécessaires quant à un plan de déconfinement progressif pour l’ensemble du secteur sport.
Le GEES (groupe d’experts) va analyser les plans de déconfinement et émettre un avis sur la faisabilité et la manière dont les activités sportives pourraient reprendre plus généralement. Le sort réservé aux stages d’été devrait également être communiqué lors de cette prochaine étape.
Ce 13 mai 2020, rien n’a été spécifié pour le sport en intérieur ! Par conséquent, les activités indoor restent interdites , de même que les cafétérias et vestiaires fermés.

Nous sommes, tout comme vous, impatients de reprendre au plus vite nos activités de club mais la situation reste encore très critique quant à la présence de ce virus et ce début de déconfinement. C’est pourquoi, nous vous demandons de ne pas vous précipiter, de rester patients et surtout de rester vigilants et prudents quant à votre santé et à la santé de tous.
La fédération de Ju-Jitsu n’interdit aucunement à ses clubs qui le souhaitent de programmer des entraînements adaptés en extérieur. Toutefois, elle ne le recommande pas. Nous laissons la décision aux clubs en leur âme et conscience et nous espérons que les directives de la phase II du déconfinement seront appliquées correctement. Chaque club est responsable de ses activités.
Sachez que nous travaillons d’arrache-pied afin de permettre aux clubs, si le virus nous le permet, une reprise des activités, et ce , dans des conditions bien précises, ce début septembre.

Patience, vigilance et bon sens sont les mots clés actuels.

Jean MAES,
Président FFJJ

13/03/20 : coronavirus COVID-19

Bonjour à tous,

Dans le contexte de la pandémie de coronavirus COVID-19, la Fédération Francophone de Ju-Jitsu est très attentive à l’évolution de la propagation du virus, notamment dans le cadre de nos cours de ju-jitsu et de nos stages. Les différents niveaux de pouvoir s’organisent pour faire face à cette pandémie et nous souhaitons vous communiquer la ligne de conduite que notre Conseil d’Administration a décidé de suivre à la suite de la communication du Comité National de Sécurité de ce jeudi 12 mars 2020. Afin de limiter la propagation du coronavirus, le Gouvernement Fédéral a annulé toute manifestation et activité récréative ayant lieu entre ce vendredi minuit et le 3 avril. L’objectif de cette restriction est de limiter au maximum les contacts sociaux entre personnes et donc les occasions pour le coronavirus de se transmettre d’individu à individu. En conséquence, la Fédération Francophone de Ju-Jitsu demande à tous ses clubs de suspendre leurs activités jusqu’au 13 avril inclus (vacances de Pâques), date qui sera revue en fonction des messages délivrés par le Gouvernement ou les autres niveaux de pouvoir compétents. L’Assemblée Générale, les stages fédéraux, les entraînements fédéraux et autres activités sont également suspendus. Nous espérons, tout comme vous, que cette période d’isolement sera la plus courte possible et que nous pourrons tous rapidement retrouver nos tatamis. Votre fédération et vos professeurs ne manqueront pas de vous tenir informés de l’évolution de la situation.

Meilleures salutations

08/11/19 : Clause d’exonération de responsabilité en faveur de la Fédération à l’égard du comportement des élites, athlètes des clubs, arbitres, coachs et quiconque lors des déplacements à l’intérieur du territoire national et à l’étranger.

La Fédération décline toute responsabilité en cas de dommage causé par les élites, athlètes desclubs, arbitres, coachs et tous accompagnants quelconques lors des déplacements sur le territoire du Royaume ou à l’étranger résultant de tout comportement qu’il soit fautif ou non, contraire aux bons usages et bonnes moeurs, à la loi et à toute réglementation au sens large, qu’il résulte d’acte volontaire ou involontaire, et d’acte non conforme à l’attitude que doit adopter toute personne en adéquation avec l’obligation générale de prudence qui s’impose à elle, ou qu’il résulte de tout manquement que n’aurait pas commis un homme normal, diligent et prudent placé dans les mêmes circonstances.
La Fédération s’exonère en outre de toute responsabilité relative à l’accomplissement de tout acte illicite en ce et y compris une faute légère (négligence quelconque) commis par les élites, athlètes des clubs, arbitres, coachs et tous accompagnants quelconques en toutes circonstances.
La FFJJ attire spécialement l’attention des élites, athlètes des clubs, arbitres, coachs participant à un déplacement tant en Belgique qu’à l’étranger de l’intérêt de souscrire à titre personnel une assurance couvrant leur responsabilité.
La FFJJ entend par ailleurs rappeler que la mixité dans les chambres est interdite pour les mineurs.

Communication avec la fédération

Le secrétariat est disponible par téléphone le mercredi matin. Vous pouvez le joindre au 068/4486.48.

L’adresse mail pour toute les communications avec la fédération est: secretariat@ffjj.be